Fraternité Citoyenne

25/07/15 – Lettre d'info de FC / la revue de presse de la fin de semaine – la dictature c'est maintenant !

dmitterand.jpg

°°°° °°° °°°°° °°°°° °°°°° °°°°° °°°°° °°°°°

« Il est aujourd'hui pour le moins paradoxal de constater que, pendant des siècles, l'Ancien Régime avait préservé jalousement le droit de l'État de battre monnaie, et le privilège exclusif d'en garder le bénéfice, alors que la république démocratique a, elle, abandonnée pour une grande part ce droit et ce privilège à des intérêts privés. » L’impôt sur le capital et la réforme monétaire, Maurice Allais (1976)

 

Laisser la Grèce sortir de l'Euro aurait été le dernier clou dans le cercueil du l’UE. Cela aurait entraîné la chute de l’Italie, de l’Espagne, du Portugal et de la France, ainsi que des banques européennes. Cela aurait prouvé que cette union politique et monétaire est artificielle et que c'est une farce totale destinée à l’échec, avant même sa création. La proposition offerte au gouvernement grec et à son parlement est bien pire que celle rejetée par les grecs lors du référendum. Cette proposition porte sur 85 milliards euros, qui s’ajoutent aux 320 milliards d’euros existants. De plus, il y aura du financement à court terme à hauteur de 12 milliards et, potentiellement, 35 milliards supplémentaires pour la création d’emploi. Donc, la Troïka, insolvable, crée encore 135 milliards d’euros afin de prêter à un pays en faillite qui ne peut même pas payer les intérêts de sa dette. Des gens en faillite qui conduisent des gens en faillite vers la perdition… La seule solution pour la Grèce est de faire défaut sur cette dette et de repartir sur de nouvelles bases avec une nouvelle drachme. Aucune autre solution ne permettra à la Grèce de s’en sortir.

On considère la Grèce comme le gros problème … du moins, c’est ce que les « élites » voudraient nous faire croire. Mais la Grèce n’est, évidemment, qu’un microcosme du monde entier. Presque tous les pays occidentaux ont le même problème, ainsi que le Japon, la Chine et les pays émergents. Tout le monde est focalisé sur la petite Grèce, dont la dette de 320 milliards a augmenté de seulement 33% depuis la Grande crise financière débutée en 2007. Pour comparer, les États-Unis ont une dette de 18.300 milliards de dollars, soit 110% du PIB national et qui a augmenté de 100 % depuis 2007. En d’autres termes, la dette fédérale américaine a augmenté de 9.000 milliards de $, lors des 8 dernières années, tandis que celle de la Grèce n’a augmenté que de 80 milliards d’euros. Les États-Unis n’ont pas enregistré d’excédents budgétaires depuis 1960. Les élites se servent de la Grèce pour faire diversion du vrai problème mondial, qui est, évidemment, une économie américaine virtuellement en faillite.

 

Une nouvelle vision pour la France – bit.ly/1KSOD4F de nouvelles têtes pour la diriger

 

Bonne lecture. Amitiés écologistes & socialistes ,

Marc Jutier (1.630 ♥) facebooktwitter plus.google One page

Président de Fraternité Citoyenne - Tél.: 05 53 51 26 20

Communication : 06 52 01 10 24 (David) – Logistique : 06 12 41 07 46 (Alexis)

Site Articles Livres Vidéos Blog NC2012 Documents

Levons nous ! Il est temps ! Jusqu'à la victoire, on ne lâchera rien ! : bit.ly/1xxK6vS

°°°° °°° °°°°° °°°°° °°°°° °°°°° °°°°° °°°°°

Articles & vidéos à consulter.

« Dans ces temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire » George Orwell

 

Articles en une :

Grèce : quelle leçon pour la Russie ? Par Paul Craig Roberts – Le 17 juillet 2015

[…] La Russie et la Chine, s’étant sorties d’un système économique communiste qui fonctionnait mal, considèrent naturellement l’Occident comme un modèle. Il semble que la Chine soit tombée éperdument amoureuse du capitalisme occidental. La Russie peut-être un peu moins, mais les économistes dans ces deux pays sont les mêmes que les économistes néolibéraux de l’Occident, ce qui signifie qu’ils sont involontairement des serviteurs de l’impérialisme financier occidental. Pensant à tort qu’ils sont fidèles à l’économie [à la science économique – NdT], alors qu’ils sont fidèles à l’hégémonie de Washington.

Avec la déréglementation qui a commencé durant la présidence Clinton, le capitalisme occidental est devenu socialement dysfonctionnel. Aux États-Unis et dans tout l’Occident le capitalisme ne sert plus le peuple [l’a-t-il jamais servi ou bien PCR a-t-il fumé un joint? – NdT]; le capitalisme sert les propriétaires et gestionnaires de capital et personne d’autre.

C’est pourquoi l’inégalité des revenus aux États-Unis est désormais aussi mauvaise ou pire que durant l’ère des barons voleurs des années 1920. La régulation des années 1930 [le New-Deal- NdT], qui avait fait du capitalisme, un système économique fonctionnel, a été abrogée. Aujourd’hui en Occident, le capitalisme mondial est un mécanisme de pillage. Le capitalisme non seulement pille la force de travail, mais il pille des pays entiers, comme la Grèce, qui est forcée par l’UE à vendre les biens nationaux grecs aux acheteurs étrangers.

Avant que Poutine et Lavrov ne se réfèrent à nouveau à leurs partenaires américains, ils doivent réfléchir à l’absence de bonne volonté de l’Union européenne envers la Grèce. Lorsqu’un membre de l’Union européenne est lui-même pillé et enterré par ses associés, comment la Russie, la Chine et l’Iran pourraient-ils s’attendre à être mieux traités? Si l’Occident n’a aucune bonne volonté envers vers la Grèce, où pourrait se trouver une quelconque bonne volonté de l’Occident envers la Russie?

Le gouvernement grec a été forcé de capituler devant l’UE, en dépit du soutien reçu par référendum, parce que les Grecs ont cru pouvoir compter sur la bonne volonté de leurs partenaires européens et ont sous-estimé la ruse du 1%. Le gouvernement grec ne s’attendait pas à l’attitude impitoyable de ses collègues des gouvernements membres de l’UE. Le gouvernement grec a réellement pensé que son analyse experte de la situation de la dette grecque et de l’économie auraient un poids dans les négociations. Cette attente a laissé le gouvernement grec sans un plan de sauvegarde. Le gouvernement grec n’a jamais réfléchi à la façon de s’y prendre pour quitter l’euro et mettre en place un système bancaire et monétaire indépendant de l’euro. Le manque de préparation pour cette issue a laissé le gouvernement sans aucune alternative face aux diktats de l’UE.

La fin de la souveraineté budgétaire de la Grèce, c’est ce qui se prépare pour l’Italie, l’Espagne et le Portugal et finalement pour la France et l’Allemagne. Comme Jean-Claude Trichet, l’ancien directeur de la Banque centrale européenne, l’a dit, la crise de la dette souveraine a démontré qu’il est temps de rapprocher l’Europe au-delà d’un «concept strict de la nation». La prochaine étape de la centralisation de l’Europe est la centralisation politique. La crise de la dette grecque est utilisée pour établir le principe selon lequel, être membre de l’Union européenne signifie qu’on a perdu sa souveraineté.

L’idée, répandue dans les médias financiers occidentaux, qu’une solution aurait été imposée aux Grecs est un non-sens. Rien n’a été résolu. Les conditions auxquelles le gouvernement grec a acquiescé rendent la dette encore moins aisée à rembourser. Dans peu de temps la question sera à nouveau d’actualité. Ainsi que John Maynard Keynes l’a décrit clairement en 1936, et comme le savent tous les économistes, induire une baisse des revenus des consommateurs en réduisant les retraites, l’emploi, les salaires et les services sociaux, réduit la consommation et la demande d’investissement, ainsi que le PIB et les résultats, dans l’ensemble, induisent des déficits budgétaires qui doivent être couverts par l’emprunt. La vente d’actifs publics aux étrangers transfère des flux de revenus de l’économie grecque dans des mains étrangères.

Le capitalisme brut et non réglementé, a prouvé au XXIe siècle son incapacité à produire de la croissance économique partout en Occident. En conséquence, les revenus moyens des familles baissent. Les gouvernements dissimulent le déclin en sous-estimant l’inflation et en ne comptant pas comme chômeurs les découragés qui, incapables de trouver un emploi, ont cessé d’en chercher un. En ne comptabilisant pas les chômeurs hors statistiques aux États-Unis on est en mesure de parler d’un taux de 5,2 % de chômage. Intégrer les chômeurs non déclarés porte le taux de chômage à 23,1 %. Un taux de 23 % de chômage n’a rien à voir avec une quelconque reprise économique.

Même le langage utilisé en Occident est frelaté. Le renflouement grec ne renflouera pas la Grèce. Le plan de sauvetage renfloue les détenteurs de la dette grecque. Bon nombre de ces détenteurs ne sont pas les créanciers originaux de la Grèce. Le sauvetage consiste à permettre aux fonds spéculatifs [hedge funds] occidentaux impliqués dans la dette grecque de rembourser les actionnaires. L’argent du plan de sauvetage ne va pas à la Grèce, mais à ceux qui ont parié sur le paiement de la dette. Selon des médias, l’assouplissement quantitatif de la BCE a été utilisé pour acheter de la dette grecque aux banques privées, les soulageant ainsi de leurs prêts risqués; donc la question de la dette n’est plus une question de créancier.

La Chine semble ignorer le risque pris en investissant aux États-Unis. Quand les nouveaux riches chinois achètent des communautés résidentielles en Californie, ils oublient l’expérience des Nippo-américains, parqués dans des camps de détention pendant la guerre de américano-japonaise [1941-1945]. Les entreprises chinoises achètent des entreprises et des dépôts de minerai aux États-Unis. Ces acquisitions rendent la Chine vulnérable au chantage sur les différends en politique étrangère [pouvant entraîner des gels d’actifs, NdT].

Le mondialisme prôné en Occident est incompatible avec l’unilatéralisme de Washington. Aucun pays possédant des actifs dans le système financier occidental ne peut se permettre d’avoir des divergences politiques avec Washington. La Banque de France a payé une amende de $9 Mds pour avoir désobéi au diktat de Washington dans ses pratiques de prêts, qui l’a menacée d’interdire d’opérer aux États-Unis. Le gouvernement français n’a pas pu protéger la Banque française du pillage par Washington. […]

http://lesakerfrancophone.net/grece-quelle-lecon-pour-la-russie/

Argumentaire Franc Souverain

https://www.facebook.com/notes/1012196058813011/

 

cyberaction : Pour la fin du chalutage profond

http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/fin-chalutage-profond-990.html

 

« Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire » Jean Jaurès

A/ France – PS, FdG & les autres !

Des pouvoirs de surveillance «excessivement larges», juge l’ONU. La dérive liberticide a commencé avec le Patriot Act états-unien relayé par l'UE et mis en place en France par Chirac, Jospin et Sarkozy. Cette dérive est en train de franchir un nouveau stade avec Hollande, mais il est tellement mauvais acteur que la dictature sournoise imposée en France par les euro-atlantistes, qu'il veut encore renforcer avec l'aide de Valls, se voit désormais comme le nez au milieu du visage, et ça se voit sur la planète entière.

http://www.ledevoir.com/international/europe/445802/france-des-pouvoirs-de-surveillance-excessivement-larges-juge-l-onu

François Hollande, Israël et la bombe

https://youtu.be/JGuKM8hLqWM

La démocratie selon Ségolène Royal !

https://www.facebook.com/robert.ferreres/videos/10205139846309046/

La République française à genoux devant les monarchies arabes

http://news360x.fr/la-republique-francaise-a-genoux-devant-les-monarchies-arabes/

Les 10 plus grandes fortunes françaises possèdent 60,6 % du montant de la dette grecque. Il est intéressant de constater que plus les pays sont en "crise" , plus les grandes fortunes s'enrichissent ! On peut donc en déduire que les très riches ont tout intérêt à ce que cela ne s'arrête surtout pas ! Et comme ce sont eux qui donnent les ordres aux politiques … En 2014, les dix plus riches de France possédaient 141,5 milliards d'euros, leur fortune a donc augmenté de 53,5 milliards d'euros depuis l'année dernière (classement Challenges 2014), soit en moyenne plus de 5 milliards d'euros d'augmentation par membre du top 10. Concrètement, une augmentation annuelle de 5 milliards d'euros représente un « salaire » net de 417 000 000 d'euros par mois (soit 285 874 fois le SMIC ) pendant un an.

http://www.humanite.fr/les-10-plus-grandes-fortunes-francaises-possedent-606-du-montant-de-la-dette-grecque-579373

Cambadélis s'approprie une victoire communiste

http://www.humanite.fr/cambadelis-sapproprie-une-victoire-communiste-579689

Allier : 145 riverains et communes s’unissent pour contrecarrer Areva

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/2015/07/17/allier-145-riverains-et-communes-sunissent-pour-contrecarrer-areva_11524073.html

EDF distille la propagande nucléaire dans les lycées avec le feu vert de l’Education nationale

http://www.reporterre.net/EDF-distille-la-propagande-nucleaire-dans-les-lycees-avec-le-feu-vert-de-l

Le Parti de gauche applaudit la politique d'austérité de Syriza

https://www.wsws.org/fr/articles/2015/jul2015/mele-j20.shtml

Elections régionales Un rendez-vous « secret » EELV-PS prévu fin août

http://www.presseocean.fr/actualite/elections-regionales-un-rendez-vous-secret-eelv-ps-prevu-fin-aout-21-07-2015-165095

Non sequitur. « Les langues présentent parfois des tournures qui permettent de mentir, au détriment de toute logique. L’une d’elles est le « non sequitur », qui se traduit en latin par « la suite ne correspond pas ». Cela permet à ceux qui l’emploient d’introduire un argument fallacieux car il y a parfaite déconnexion entre les prémisses et la conclusion, c’est à dire entre la première partie de la phrase énoncée et la deuxième.

Pour illustrer cette technique, puisque c’en est une qui permet à des menteurs et manipulateurs d’exposer leurs vérités mensongères et d’abuser leurs auditeurs qui manquent d’attention, et ils sont légion, il n’est pas de meilleur exemple à citer que Jacques Attali. Ce Monsieur, défenseur forcené du globalisme le plus radical, a la réputation d’être un fameux bretteur, craint dans les débats. Pourtant, beaucoup de ses formules de rhétorique sont élémentaires et totalement fausses. Au nombre desquelles le « non sequitur » qu’il manie à tout propos pour propulser ses idées orientées.

Illustrons ce qui précède par des exemples tirés de ses interventions. Vous n’aurez aucun mal à en découvrir une ribambelle d’autres, tant l’individu est coutumier du fait.

« L’Euro créera plus de croissance en Europe, parce que ce sera une monnaie unique ». Les gogos qui croiront l’explication n’auront pas noté la déconnexion entre la première partie de la phrase et la seconde. La technique : une affirmation péremptoire martelée avec force, suivie par une preuve fallacieuse.

« L’Économie mondiale est devenue incompréhensible, et donc nous avons besoin d’un gouvernement mondial ». Même technique d’une affirmation péremptoire, suivie comme un cheveu sur la soupe par une conclusion qui n’a rien à voir.

« Nous n’y comprenons rien, mais il faut nous donner plus de pouvoir » est une autre perle qui utilise encore la même technique. Une affirmation choc (nous n’y comprenons rien) suivie d’une conclusion sans fondement (il faut nous donner plus de pouvoir), évidemment pas perdue pour tout le monde.

Quand on souligne ses trucs grossiers, on a tendance à ne pas croire le personnage et à ignorer ses propos. J’oserai dire que pour avoir débusqué depuis bien longtemps les artifices du bonhomme, je ne suis plus guère impressionné par ses tactiques de débatteur. Jacques Attali fait partie, avec d’autres comme BHL, d’un tissu de faux leaders d’opinion qui ont pour rôle évident de contribuer à la propagation d’idées orientées. C’est leur fond de commerce, leur raison d’être.

Il n’est pas surprenant que les dominants emploient ce genre d’artifice pour prêcher leurs désidératas qui renforcent leur position sur nous. De la même façon, les blogs et les sites Internet sont truffés d’agents doubles, et il est triste de voir le nombre de gens abusés par eux.

Aussi longtemps que le « soft power » sera utilisé pour tromper les masses crédules, le « non sequitur » aura de beaux jours devant lui. Le dénoncer, c’est réduire à zéro sa capacité de nuisance. »

http://www.oulala.info/2015/07/non-sequitur/

Le « petit prof de maths » a eu raison d’un des secrets les mieux gardés de la République : la réserve parlementaire

http://www.sudouest.fr/2015/07/22/le-citoyen-s-est-reveille-2071967-3725.php

 

B/ Europe.

Les tendances séparatistes en Europe inquiètent Bruxelles

http://fr.sputniknews.com/international/20150721/1017137005.html

Finlande et Hollande contre Islande: la 'camisole de force de l'euro'

http://www.express.be/business/fr/economy/finlande-et-hollande-contre-islande-la-camisole-de-force-de-leuro/214681.htm

Un intervenant balance tout sur les USA et l'UE en plein directe de France24

https://youtu.be/Fwoun3wHpVQ

L’euro, jusqu'à la déraison

http://www.marianne.net/agora-euro-deraison-100235489.html

 

Crise Grec

J'ai Un Doute sur la Grèce

https://youtu.be/FVQM9ZSyGuY

La Grèce, la gôche, la gauche (I) PAR JACQUES SAPIR · 22 JUILLET 2015

http://russeurope.hypotheses.org/4138

A Greek Revolution Is Imminent

http://www.prepperfortress.com/a-greek-revolution-is-imminent/

La Grèce a capitulé : mais devant qui exactement ? (Counterpunch) "La capitulation européenne devant les États-Unis a eu lieu il y a environ soixante-dix ans. Elle fut accueillie comme une libération, bien sûr, mais s’est transformée en une domination durable. Elle a été tout simplement reconfirmée par la capitulation grecque du 12 Juillet 2015. Et cette capitulation fut imposée par une idéologie hégémonique de plus en plus anti-nationaliste, particulièrement forte à gauche, qui considère le « nationalisme » comme la source de tout mal, et l’Union européenne la source de tout bien, puisqu’elle détruit la souveraineté des nations. Cette idéologie est tellement dominante à gauche que très peu osent la contester - et Syriza était de gauche exactement de cette façon, croyant à la vertu de « l’appartenance à l’Union européenne », quelle que soit la douleur et la souffrance que cela implique. Ainsi Syriza n’a même pas préparé la sortie de la zone euro, et encore moins la sortie de l’Union européenne. En conséquence, seuls les partis « d’extrême droite » osent défendre la souveraineté nationale. Ou plutôt, toute personne qui défend la souveraineté nationale sera étiquetée « extrême droite ». Il est trop facile d’oublier que sans la souveraineté nationale, il ne peut y avoir de démocratie, pas de volonté du peuple. Alors que la catastrophe grecque oblige de plus en plus d’Européens à avoir de sérieux doutes sur la politique de l’UE, le désir croissant de réaffirmer la souveraineté nationale se heurte à l’obstacle des stéréotypes gauche-droite. Une grande partie de la gauche européenne se retrouve de plus en plus prise dans la contradiction entre son "rêve européen" anti-nationaliste et la destruction de la démocratie par la bureaucratie financière de l’UE. Le drame grec est le premier acte d’un conflit européen long et confus.

http://www.legrandsoir.info/la-grece-a-capitule-mais-devant-qui-exactement-counterpunch.html

Varoufakis règle ses comptes dans la presse, sans langue de bois

http://www.rtbf.be/info/dossier/la-grece-en-pleine-tempete-financiere/detail_varoufakis-regle-ses-comptes-dans-la-presse?id=9033109

Interview de Yanis Varoufakis : « L’Europe bafoue impitoyablement la démocratie »

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/interview-de-yanis-varoufakis-l-169757

Peut-on enfouir la bombe atomique grecque?

http://www.lacrisedesannees2010.com/2015/07/peut-on-enfouir-la-bombe-atomique-grecque.html

Tourmente grecque: le mystère Alexis Tsipras

http://arretsurinfo.ch/tourmente-grecque-le-mystere-alexis-tsipras/

Émeutes à Athènes : Effondrement imminent de l’UE ?

http://lesakerfrancophone.net/emeutes-a-athenes-effondrement-imminent-de-lue/

En Grèce, une révolution balaiera tout

http://trends.levif.be/economie/politique-economique/en-grece-une-revolution-balaiera-tout/article-opinion-406615.html

Jacques Nikonoff : «Alexis Tsipras n’est pas Charles de Gaulle, ni Yanis Varoufakis, Jean Moulin»

http://francais.rt.com/opinions/4637-jacques-nikonoff-alexis-tsipras-charles-de-gaulle-yanis-varoufakis-jean-moulin

Pourquoi Moscou est opposé au Grexit

http://reseauinternational.net/pourquoi-moscou-est-oppose-au-grexit/

 

« C'est qu'au fond, il n'y a qu'une seule race : l’humanité » Jean Jaurès

C/ International.

L’Algérie met fin à toute idée de scénario libyen contre elle

http://reseauinternational.net/lalgerie-met-fin-a-toute-idee-de-scenario-libyen-contre-elle/

Les manœuvres militaires US affolent le pays

http://fr.sputniknews.com/international/20150717/1017099102.html

Poutine isole l’Amérique – avec l’aide d’Obama

http://reseauinternational.net/poutine-isole-lamerique-avec-laide-dobama/

Experts russes: le vol MH17 aurait été abattu par un missile israélien

http://fr.sputniknews.com/international/20150716/1017066684.html 

Interner les radicalisés dans un camp, la mesure tout aussi «radicale» du général Clark

http://francais.rt.com/international/4602-clark-radicalisation-camp-internement

 

WWIII

LA NOUVELLE GUERRE MONDIALE

http://laosophie.over-blog.com/2015/07/wwiii-la-nouvelle-guerre-mondiale.html

Le Pentagone estime que les Etats-Unis ne seront en sécurité que lorsqu’ils auront conquis le monde. Bienvenue chez les Fous !

http://news360x.fr/le-pentagone-estime-que-les-etats-unis-ne-seront-en-securite-que-lorsquils-auront-conquis-le-monde/

La Russie contre-attaque en SYRIE et protège Bachar el-Assad face aux USA

http://laosophie.over-blog.com/2015/07/wwiii-la-russie-contre-attaque-en-syrie-et-protege-bachar-el-assad-face-aux-usa.html

104 Villes souterraines pour survivre aux USA pour l'Elite uniquement, exercice réel le 23 Septembre 2015

http://www.brujitafr.fr/2015/06/104-villes-souterraines-pour-survivre-aux-usa-pour-l-elite-uniquement-exercice-reel-le-23-septembre-2015.html

Joyeux 4 juillet: les militaires US effrayés par les vœux des pilotes russes

http://fr.sputniknews.com/international/20150723/1017191793.html

 

« Le vrai réalisme c'est de fermer la bourse, saisir les banques, et de ne pas payer la dette » F. Lordon

D/ Crise du capitalisme, réforme monétaire & nouveau paradigme. Cours de l'or◄►dettepublique.fr

Martin Armstrong prévoit un cataclysme financier pour fin septembre début octobre 2015.

http://www.businessbourse.com/2015/07/19/martin-armstrong-prevoit-un-cataclysme-financier-pour-fin-septembre-debut-octobre-2015/

Peter Schiff: Un krach va se produire aux Etats-Unis qui fera passer celui de 2008 pour une balade dans un parc

http://www.businessbourse.com/2015/07/22/peter-schiff-un-krach-va-se-produire-aux-etats-unis-qui-fera-passer-celui-de-2008-pour-une-balade-dans-un-parc/

François Morin: l'oligopole bancaire, une « hydre mondiale »

https://youtu.be/HdrZ52Cigj4

Site dédié à la finance globale et à sa crise actuelle. On y trouvera des analyses relatives : à l’émergence récente de la finance globale, ses logiques d’expansion, ses bulles, et son hypertrophie ; aux dérives des dettes souveraines ; des formes de régulation à promouvoir et des scénarios de sortie de crise. F. Morin, économiste, professeur émérite à l’université de Toulouse

http://www.financeglobale.fr

Olivier Berruyer: la finance à la dérive

http://www.businessbourse.com/2015/07/18/olivier-berruyer-la-finance-a-la-derive/

Etats-Unis: nouveau coussin prudentiel de 200 milliards pour les banques

http://www.businessbourse.com/2015/07/21/etats-unis-nouveau-coussin-prudentiel-de-200-milliards-pour-les-banques/

Dette publique et "loi Rothschild" : le silence des médias ... article de novembre 2011, mais le problème demeure ... ceci explique cela ... en clair, une des principales raisons qui font que les médias de masses ne sont plus crédibles !

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/213182-dette-publique-et-loi-rothschild-le-silence-des-medias.html

Voilà à quoi cela aboutit de laisser les banques diriger le monde ?

http://www.imagiter.fr/2015/07/voila-a-quoi-cela-aboutit-de-laisser-les-banques-diriger-le-monde.html

The end of capitalism has begun

http://www.theguardian.com/books/2015/jul/17/postcapitalism-end-of-capitalism-begun

Who Loaned Greece the Money?

http://demonocracy.info/infographics/eu/debt_greek/debt_greek.html

« Nous sommes en train de vivre une mosaïque d’effondrements » : la fin annoncée de la civilisation industrielle

http://www.bastamag.net/L-effondrement-qui-vient

Suivez l'actualité monétaire sur : FRANCE : 100 % MONEYfauxmonnayeurs.org

 

E/ Divers … Histoire, Sciences & SF

Histoire

CIA admits role in 1953 Iranian coup. Declassified documents describe in detail how US – with British help – engineered coup against Mohammad Mosaddeq (ce que tout le monde savait ! Mais c'est officiel depuis 2013, ce n'est pas une info de "complotistes"!!)

http://www.theguardian.com/world/2013/aug/19/cia-admits-role-1953-iranian-coup?

Sciences & SF

Vous ne croyez toujours pas à la vie extraterrestre? LISEZ CECI

http://www.espritsciencemetaphysiques.com/vous-ne-croyez-toujours-pas-a-la-vie-extraterrestre-lisez-ceci.html

Preuves que les images lunaires de la NASA sont suspectes

http://dai.ly/x2xceo9

Et pour finir un peu d'humour : Les mouffettes - tetesaclaques.tv/les_mouffettes_vid2312

════════════════════════════════════════════════

Lettres d'info de FC : fraternitecitoyenne.blog4ever.com (livrée en fin de semaine)

Pour : Abonnementdésabonnement (cliquez)

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux : facebook.com/groups & : vk.com

►☺N'hésitez pas à partager cette lettre avec vos contacts☻◄

════════════════════════════════════════════════



25/07/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 154 autres membres