Fraternité Citoyenne

Primaire du peuple 2021

Françaises, Français,

Constituons un Collectif d'administrés non politisés

Cette démarche vous concerne toutes et tous,

Il s’agit d’un appel à l’intelligence collective.

 

MOBILISONS-NOUS / MOBILISEZ-VOUS

 

Pour participer à une primaire citoyenne :

La Primaire du peuple contre l'oligarchie

et présenter un candidat du peuple à l'élection présidentielle de 2022

 

 

Primaire du peuple 2021 : texte d'appel et règles

  

 

L’heure est venue pour les citoyens Français de faire la preuve, que ce n’est pas le rejet de la politique, qui provoque cette crise du militantisme, mais que c’est le rejet du système et du comportement des gouvernants : leur manque d’écoute des administrés, leur manque d'équité dans le traitement de tous les administrés, leur manque de priorité donnée au traitement adapté aux thèmes régaliens, leur total mépris des importantes réformes à faire les concernant, trop de structures inutiles, trop de gaspillages, trop de prélèvements obligatoires.

 

Comme de nombreuses associations partout en France, le Collectif proposé défend le R.I.C. car il est défiants à l’égard de notre système politique actuel. Ce Collectif d'administrés, n'est pas une association mais une vague de fonds. La bonne réponse à cette situation contestée par de plus en plus de Français et qui perdure depuis trop longtemps, repose sur la prise de conscience de celles et de ceux qui sont perplexes devant l'oligarchie qui nous gouverne. Ils ont envie d'autre chose, sans savoir comment s'y prendre ou n’y croient plus. La solution alternative pour mobiliser toute cette énergie dilapidée qui représente une majorité d’électeurs, c’est le rassemblement dans un collectif non partisan qui se portent volontaires pour soutenir ou participer à la lutte pour l’instauration d’une démocratie semi-directe, en remplacement de la démocratie représentative qui ne veut plus rien dire.

 

Le suffrage universel ne suffit plus s’il n’est pas complété par le référendum d’initiative citoyenne. Cette alternative c’est de créer le maillon manquant dans la chaine des pouvoirs. Ce maillon manquant, c’est aux administrés de le combler. C’est en quelque sorte la création d’un contre-pouvoir citoyen par l’instauration constitutionnelle d'un Collectif d'Administrés dépositaire du pouvoir référendaire en toutes matières qui sont les outils d’une démocratie semi-directe.

 

C'est ainsi que sera installée une forme de contrôle de la gestion du pays nécessaire dans toute démocratie qui se respecte. Il faut donc avant tout faire évoluer notre manière de faire de la politique et que les Administrés soient conscients du fait que leur rôle est primordial dans cette évolution qu'ils souhaitent majoritairement.

 

Pour atteindre cet objectif prioritaire, la France a besoin que se constitue une majorité citoyenne qui se prononce favorablement pour cette évolution. Pour donner à la France cette forme démocratique, nous devons laisser de côté soit notre indifférence à la dégradation de notre pays, soit notre haine ou notre colère, soit notre ego et concentrer notre action au sein de ce Collectif qui seul peut permettre ce changement salutaire pour la France en constituant cette lame de fonds citoyenne qui serait alors incontournable dans l'arbitrage nécessaire des réformes à entreprendre.

 

Rejoindre le Collectif, le faire connaître au plus grand nombre étant le mot d’ordre nécessaire pour toutes et tous. Cette démarche a pour but de rassembler toutes celles et tous ceux qui manifestent dans la rue, pour des raisons diverses et variées, et toutes celles et tous ceux qui sont d'accord avec les manifestants mais qui refusent la violence. Une simple signature de notre/votre pétition est autrement plus facile, autrement moins risquées et plus efficace si elles sont suffisamment nombreuses.

 

C’est l’avenir de notre pays qui est en jeu. C’est l’avenir de notre jeunesse qui aujourd’hui est désappointée et n’est plus du tout dans un contexte favorable pour espérer une vie normale. Le défaitisme de notre jeunesse se généralise dangereusement. Nos gouvernants se nourrissent de nos divisions pour imposer leur gestion mondialiste. Ne leur laissons pas cette légitimité usurpée.

 

Il n’est pas logique de persévérer dans les divisions actuelles sous prétexte que son point de vue est meilleur que tous les autres. La seule meilleure proposition est celle qui émane d’une majorité, qu'il faut savoir respecter, c’est-à-dire de l’intelligence collective. Laissons aux partis politiques cette façon de diviser avec leurs dogmes et rassemblons-nous pour faire en sorte que l’art et la manière de faire de la politique évolue dans un sens plus démocratique.

 

Concentrons tous nos efforts sur le plus petit dénominateur commun qui est le référendum d'initiative citoyenne dont le pouvoir doit être donné aux citoyens eux mêmes dans des conditions qui le rendent réalisable. C’est ainsi que des propositions alternatives viendront de la base et non plus uniquement du sommet de la pyramide.

 

Puis organisons ensemble une primaire des Françaises et des Français ouverte à la société civile qui ne manque pas de personnalités en capacité de défendre à l’Élysée la démocratie semi-directe. Ce ne serait plus le pouvoir suprême, mais un Président au service de tous ses administrés, à leur écoute et soucieux du traitement équitable de tous les citoyens après avoir supprimé tous les privilèges et remis bon ordre dans le train de vie de l’État qui est démesuré.

 

La France a besoin d’un Président différent. Les Français, selon un récent sondage, se prononcent à 70 % contre un nouveau duel Macron-Le Pen au second tour de l'élection présidentielle en 2022. Ils ne voient pas non plus une grande différence entre un candidat de droite ou un candidat de gauche et ils souhaitent en effet un président différent. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de trouver un candidat à l’écoute des Français qui propose une évolution notable de notre système politique vers une démocratie semi-directe et qui ait les compétences et la stature nécessaires pour représenter la France et sa grandeur. La solution de bon sens est d’offrir à d’éventuels candidats présentant ce profil et qui n’osent pas ou qui n’ont pas les moyens, une primaire citoyenne.

 

Celle-ci aura lieu : les samedis 23 et 30 Octobre 2021.

 

Un Président de la République qui gouvernera avec les Français, en remplaçant le mépris actuel par une empathie affirmée, en phase avec l’intelligence collective. Un Président en harmonie avec la démocratie semi-directe et donc favorable au R.I.C. qui permettra de rassembler une majorité sur les réformes essentielles à mettre en place. Il en sera fini du chèque en blanc pour 5 ans et d'un pouvoir monolithique.

 

À titre d’exemple, ce que les Français sont en droit d’attendre de ce candidat à la présidentielle pour le soutenir sont :

  • Qu’il sorte le pays du joug de l’oligarchie en soumettant dès son arrivée au pouvoir, aux Français, par référendum, l'instauration de la démocratie semi-directe, à l'aide des deux outils : le référendum d'initiative citoyenne et le Collectif (dénommé Agoras Citoyennes de France ou autre) dépositaire du pouvoir référendaire, intégrant ainsi les administrés dans la chaine des pouvoirs ;

  • Qu'il mène une campagne d'explication sur le rôle de la monnaie dans le monde afin que chaque Française et chaque Français, connaissent la vérité sur ce sujet d'importance capitale, et puisse se prononcer en toute connaissance de cause, sur la maitrise de la monnaie par l'État ou pas ;

  • Qu’il opère une réduction du train de vie de l’État ;

  • Que le Président mette en place une politique sérieuse de contrôle de l’immigration en se limitant aux possibilités financières et sociales d’accueil et en exigeant le respect de nos traditions et de notre manière de vivre. La religion n’a rien à faire en politique et doit rester du domaine privé ;

  • Qu’il fasse admettre à son peuple que l’écologie, la sauvegarde de la nature est l’affaire de tous les Français ;

  • Qu’il donne aux journalistes leur totale liberté d’expression et rende impossible la possession de plusieurs médias ;

  • Qu’il soit un Président qui ne soit pas soumis aux diktats des lobbys, mais qu'il soit à l’écoute des propositions citoyennes de la société civile ;

  • Qu’il propose, constitutionnellement le principe du traitement équitable de tous les citoyens, imprimant ainsi la fin de tous les privilèges divers et variés ;

  • Qu’il installe des émissions systématiques d’informations Agoréennes nouvelles et indépendantes du pouvoir, sur les chaines nationales, et destinées à informer les Français des référendums et des débats ouverts à cet effet.

Voilà la trame des propositions qui seront débattues par le Collectif d’administrés, cette liste de sujets n’étant évidemment pas exhaustive.

 

Dans ce Collectif, qui a pour l'instant comme dénomination les « Agoras Citoyennes de France », il n’y a pas de leader, il y a des Agoréennes et des Agoréens indépendants, respectueux des propositions majoritaires dans le pays. Nous sommes décidés à combattre l’oligarchie et à défendre l’instauration d’une démocratie semi-directe avec des pouvoirs référendaires donnés aux citoyens. C’est à notre sens la seule vraie solution pacifique pour faire évoluer la donne politique de notre pays et de motiver la confiance disparue en la politique qui est en réalité la vie de tous les jours.

 

Il ne s’agit pas de cliver le pays comme le font les partis politiques, mais au contraire de le rassembler sur une valeur commune : la démocratie semi-directe et le référendum d’initiative citoyenne en toutes matières. Cette solution permettra à chacune et chacun de s’exprimer librement et de respecter les décisions collectives.

 

Soyez les bienvenus au sein de cette lame de fonds que doit être ce Collectif.

 

Pour construire cette action, qui apparaît aujourd'hui comme nécessaire à notre démocratie, nous avons besoin de constituer des équipes à même d'organiser des bureaux de vote répartis sur toute la France. Nous avons besoin de nous donner les moyens humains de cette ambition. Nous attendons des citoyens Français responsables, attachés à la démocratie, qu'ils se mobilisent pour donner satisfaction à tous les mécontents, quels que soient leurs convictions, leurs croyances ou leur couleur de peau, mais qui ont la volonté de donner à leur pays une gouvernance à leur écoute.

 

C’est la sagesse, le bon sens, le pragmatisme, le respect des majorités qui doivent être la règle d’or de ce Collectif qui seul peut permettre de faire bouger les lignes et de redonner à notre pays l’envie et la détermination de sortir de cette confusion et de cette colère qui se répandent aujourd’hui dans le pays et qui va à contrecourant de l’espérance et de l’intérêt général.

 

Une très grande partie du Monde vit cet inconfort sans parvenir à y remédier. La France peut montrer l’exemple.

 

Ce que nous vous proposons est un peu différent : ce n'est donc pas "rejoignez-nous", mais "regroupons-nous" au sein d'un collectif, à l'aide duquel nous aurons beaucoup plus de chance de mobiliser dans une action de grande envergure pour débloquer la situation politique de notre pays.

 

Arrêtons de tous dire : "rejoignez-nous", disons simplement : "regroupons-nous" !

 

Essayons de regrouper nos actions au sein de ce Collectif, qui défend le plus petit dénominateur commun "le RIC". Les Agoras Citoyennes de France ne sont pas une association, mais un collectif. C'est à dire qu'à l'instant ou vous acquiescez à son principe fondateur (à ce texte !), vous faites partie du collectif ; c'est aussi simple que ça, pas d'adhésion, pas de cotisation.

 

L'ACTION de ce collectif qui se veut forcément d'envergure nationale, n'a aucune autre ambition que de faire bouger collectivement la manière de faire de la politique dans notre pays. C'est le souhait d'une majorité de Français qui aujourd'hui boudent les partis politiques qui ont de moins en moins de militants. Nous proposons une révolution pacifique, celle de passer d'un système oligarchique à une démocratie semi-directe.

 

 

Partagez, participez :

Vous avez l'intention d'organiser un bureau de vote dans votre localité ou dans votre quartier, vous voulez être coordinateur départemental, vous voulez participer au secrétariat national, vous avez l'intention d'être candidat, envoyez un courriel au : 24lascaux@protonmail.com Le secrétariat national est composé pour l'instant de : Jacques - 06 76 43 51 62 – JC - 06 40 29 43 51 – Alexis - 06 12 41 07 46 Marc - 07 68 54 92 33 /

Groupe : facebook.com/groups/pgj2021/ (3 293 membres) / Site en construction

 

 

MOBILISONS-NOUS / MOBILISEZ-VOUS AVEC SAGESSE ET DÉTERMINATION EN FAVEUR DU COLLECTIF LIBÉRATEUR INDÉPENDANT DU POUVOIR POLITIQUE POUR TRANSFORMER NOTRE PAYS EN MENANT UNE POLITIQUE CONCERTÉE.

 

LE COLLECTIF PROPOSE - LES FRANÇAIS DISPOSENT ET NOS GOUVERNANTS EXÉCUTENT !



12/02/2021
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 194 autres membres