Fraternité Citoyenne

Primaire du peuple souverain contre l'oligarchie de la finance

gilets jaunes  45.jpeg

 

 

Primaire du peuple souverain 2021

 

 

 

 

Françaises, Français,

 

 

 

Nous vous invitons à participer à une primaire citoyenne :

 

La Primaire du peuple souverain contre l'oligarchie

 

pour présenter un candidat du peuple à l'élection présidentielle de 2022

 

 

 

La France paie cher une crise de l’intelligence collective. Elle a oublié sa nature, ses valeurs, son identité. Elle a subi la promotion de l’individualisme et l’absence d’une saine compréhension de la nature et de l’environnement. La course au profit a effacée la recherche du bien commun. Cette évolution négative de notre société doit provoquer une réaction positive, nécessaire et constructive par et pour les Français.

 

 

 

Pour l’instant, les Français ont perdu la confiance indispensable afin que le pays retrouve son dynamisme et son sens de la justice sociale. Les administrés de notre pays ne doivent pas baisser les bras et se doivent d'engager une résistance à cette manière de faire de la politique et de gouverner le pays. À chaque fois que la France s’est trouvée en grande difficulté, elle a pu sortir, renforcée, de ses épreuves.

 

 

 

Il est nécessaire de faire évoluer les structures politiques de notre pays. L’heure est venue, à l’occasion de la prochaine élection présidentielle, de changer les acteurs politiques actuels, car ce ne sont pas ceux qui nous ont mis dans cette mauvaise passe qui nous en sortiront.

 

 

 

Notre collectif « Les Agoras Citoyennes de France » propose d’organiser une primaire citoyenne, afin de trouver dans notre pays qui ne manque pas de compétences réelles, celle ou celui qui sera en capacité de faire rapidement évoluer l’ensemble du système politique afin d’entrer dans une ère de démocratie véritable ; celle ou celui qui, pendant cette campagne, aura su convaincre les électeurs, par son intelligence, son empathie, sa franchise, son acceptation du changement réel dans la pratique du pouvoir, sa connaissance de la géopolitique, son sens de l’écoute, etc.

 

 

 

Les candidats à cette primaire auront pour programme la transformation de la gouvernance oligarchique en démocratie semi-directe, dans laquelle les administrés Français auront leur mot à dire dans l’évolution des réformes.

 

 

 

Il s’agit bien sûr d’une opération stratégique, qui ne peut pas se contenter d’unicité, mais qui, pour atteindre son but, doit impérativement recevoir le soutien de très nombreux acteurs de la société civile, qui se doivent de renverser la pyramide des pouvoirs, de faire évoluer dans le bon sens les états d’esprit. Ceux qui dominent le pays n’entendent pas que ça change et ne souhaitent pas abandonner un brin de leurs pouvoirs, ils sont bien entendu hostiles à cette démarche. Il en est de même pour les lobbyistes de la haute finance, qui eux avancent à pas feutrés vers une gouvernance mondiale. C’est ce mur des pouvoirs qu’il faut faire sauter en nous rassemblant toutes et tous, autour d’un projet démocratique et salutaire, sans violence mais avec détermination.

 

 

 

Nous sommes de plus en plus nombreux à penser qu'il faut instaurer une véritable démocratie (Référendum d'Initiative Citoyenne ; Agoras Citoyennes de France), qu'il faut que le peuple se réapproprie son système monétaire et que ni Le Pen, ni Mélenchon, ni des revenants d'un PS moribond ne peuvent porter le flambeau d'un projet véritablement alternatif au diktat des banquiers, à cette l'oligarchie qui se réunit au club Bilderberg ou au forum de Davos et en France à l'association Le Siècle ou la French-American Foundation.

 

 

 

Nous sommes de plus en nombreux à proposer une nouvelle civilisation d'harmonie, d'autonomie, de liberté, de partage, de respect mutuel et de préservation de l'environnement ; cette vision a commencé dans nos têtes et la concrétisation de cette société est inéluctable. Forcément, ceux qui sont à la tête des transnationales, ceux qui nous manipulent et nous tiennent en esclavage avec leur monnaie de singe n'apprécient pas cette évolution, cette prise de conscience ! Une nouvelle forme d'organisation sociale, un nouveau paradigme libéré de l'emprise du marché et de l'esclavage de la monnaie dette émerge à l'horizon, nous sommes à l'aube d'une nouvelle civilisation.

 

 

 

Il serait tout à fait possible de vivre dans une démocratie radicalement différente de celle d'aujourd'hui. On pourrait facilement vivre dans une société plus harmonieuse et cela n'a rien d'extraordinaire dans le fond. Si nous ne vivons pas déjà dans une société plus apaisée, c'est simplement parce que nous n'avons pas encore ouvert les yeux en termes de choix politiques fondamentaux.

 

 

 

Ce sont nos choix politiques qui doivent déterminer si, oui ou non, les banques privées, les transnationales, la société de consommation et la publicité existent ou n'existent plus ; si, oui ou non, la fonction bancaire doit être un véritable droit régalien ou un droit privé comme aujourd'hui ; si, oui ou non, le pouvoir politique contrôle, en collaboration avec les citoyens et les élus de base, le fonctionnement du système de production de marchandises.

 

 

 

Dans la France de la Cinquième République, à part une révolution – forcément violente (l'insurrection des Gilets jaunes nous a largement montrée la violence dont est capable l'État) – il existe une solution non-violente pour virer du pouvoir cette oligarchie : gagner l'élection présidentielle. Pour gagner cette élection le peuple doit s'organiser pour désigner un candidat qui sera porteur d'un projet issu d'un nouveau paradigme, d'un nouveau contrat social.

 

 

 

L'organisation d'une primaire, si on y pense attentivement, est une solution pour déclencher une dynamique populaire et victorieuse (en octobre 2011 la primaire PS avait déplacé presque 3 millions de citoyens dans 9200 bureaux de vote, le gagnant est devenu président). Une primaire n'exacerbe pas les divisions, elle ne cristallise pas les divergences ; bien au contraire, elle rassemble et mobilise. Les perdants auront leur place dans la campagne officielle et si nous gagnons, nous contribuerons tous à mettre en place la société dont nous rêvons.

 

 

 

Cette Primaire du peuple souverain (Pps) contre l'oligarchie se tiendra les

 

samedis 23 et 30 octobre 2021

 

et s'organisera par la base des militants dans leur localité.

 

 

 

Les règles sont simples :

 

a) le prénom et le nom des candidats (le soutien d'au moins 100 citoyens sera demandé pour être candidat*) seront imprimés ou inscrits de façon manuscrite sur des bulletins de vote au format A6 (chaque électeur sera libre d'apporter des bulletins de vote et le bureau de vote sera libre d'en fournir ou pas). Le bureau de vote pourra également fournir des bulletins ou seront inscrit tous les candidats qualifiés suivi d'un carré ou les électeurs mettront une croix sur leur choix ;

 

b) les assesseurs marqueront Pps1 et Pps2 (pour le 2ème tour) sur les cartes électorales des électeurs afin d'éviter les votes multiples (aucune obligation de résider dans la commune ni même dans le département du bureau de vote) ;

 

c) la comptabilité des votants et les dépouillements seront de la responsabilité de chaque bureau de vote qui publiera les résultats comme il l'entend (sur internet) et les transmettra au Secrétariat national de la Pps.

 

 

 

Le Secrétariat national de la Pps (mandaté pour cette seule fonction et au siègera également un représentant pour chacun des candidats) recevra les résultats de tous les bureaux de votes de la Pps de France et sera chargé :

 

1 - de la compilation des résultats pour la France entière ;

 

2 - de la publication des résultats sur internet (chaque bureau de vote pourra ainsi vérifier l'exactitude de ses résultats) et

 

3 - d'annoncer le résultat de la Pps à la presse.

 

 

 

* la barre de qualification pour être candidat est fixé à 100 soutiens citoyens avec pas plus de 10% dans un même département. D'autre part, en référence au nombre maximum de candidats qui ont réussi à se présenter au scrutin officiel en 2002, le nombre maximum de candidats est fixé à 16. En conséquence, si plus de 16 candidats obtiennent les 100 soutiens requis, alors seront qualifiés les 16 candidats qui auront réunis le plus de soutiens citoyens au-delà des 100 minimum requis. La date limite du dépôts des candidatures et donc de présentation des soutiens est fixé au 17 septembre 2021. Pour qualifier une candidature, il suffit d'envoyer par courriel les scans (une simple copie de carte d'électeur ou de permis de conduire ou de carte d'identité avec la mention je soutiens untel à la Primaire du peuple souverain signé par ses soutiens citoyens) au Secrétariat national de la Pps.

 

 

Aucun candidat ne sera « naturellement » plébiscité et aucun candidat autoproclamé ne sera légitime pour représenter le peuple. Il n'y a pas d'homme providentiel. Alors, les personnes qui se reconnaissent dans ce texte et qui pensent pouvoir prendre la responsabilité de mener une campagne présidentielle et de gouverner la France doivent se manifester. Pensez-y, en Cinquième République, il n'y a pas d'autre solution qu'une primaire afin de désigner un candidat d'union du peuple à l'élection présidentielle. Cela n'empêche en rien d'ici là, bien au contraire, de :

 

1/ contribuer à l'élaboration du programme de gouvernement ;

 

2/ proposer des personnalités compétentes qui puissent prendre la responsabilité de ministères ;

 

3/ s'organiser pour trouver nos candidats aux élections législatives de juin 2022 et

 

4/ faire des propositions de lois, de référendums et de modifications de la constitution.

 

 

 

Pour mener à bien cette œuvre salutaire, que toutes celles et tous ceux qui souhaitent une France libre et indépendante nous rejoignent dans ce collectif qui se bat pour pouvoir assurer le bien-être de ses administrés. Si les groupes Gilets jaunes et tous les citoyens anti-macron et anti-oligarchie financière en général jouent le jeu de la Primaire du peuple souverain, nos chances d'amener un candidat du peuple au 1er, voire au 2ème tour, seront largement augmentés, si non… aucune chance !

 

 

°°°°°°°°

 

Vous voulez rester informé de l'organisation de la

Primaire du peuple souverain 2021,

 

vous avez l'intention d'organiser un bureau de vote dans votre localité,

 

vous voulez être coordinateur départemental,

 

vous voulez participer au secrétariat national,

 

vous avez l'intention d'être candidat,

 

envoyez un courriel au : 24lascaux@protonmail.com

 

Pour l'instant, le secrétariat national est composé de :

 

Jacques - 06 76 43 51 62 / JC - 06 40 29 43 51

 

Alexis - 06 12 41 07 46 / Marc - 07 68 54 92 33

 

Site (en construction)

 

Groupe : facebook.com/groups/pgj2021/ (3,3 K membres)



26/01/2021
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 193 autres membres