Fraternité Citoyenne

Textes ŕ utiliser pour faire des tracts

Nous sommes tous les victimes d'une immense injustice !

Le système actuel du crédit autorise le système bancaire à prêter de l'argent qu'il n'a pas, et à encaisser des intérêts sur de l'argent créé de toutes pièces. C'est l'exploitation de tous au profit de quelques-uns. Renseignez-vous. Le crédit que vous avez obtenu pour acheter votre maison ou votre voiture, votre découvert en fin de mois, votre solde débiteur sur CB, tout ça ne vient de nulle part. Personne n'a vu son compte en banque  diminuer pour que vous ayez cet argent. Renseignez-vous. Grâce au système des réserves fractionnaires, les banques peuvent prêter 10 fois plus d'argent qu'elles n'en ont en caisse. Et sur cet argent qu'elles ont créé de toutes pièces, elles touchent des intérêts à l'infini. C'est du vent qu'on vous prête. Pas étonnant que le pouvoir financier domine la planète ! Et le pire de tout, c'est que cet argent circule dans toute notre société. C'est le seul argent que nous avons, c'est notre monnaie à tous ! Ce système permet au cartel bancaire, allié à la force publique des gouvernements, de s'enrichir indéfiniment en obligeant chacun de nous à payer deux fois tout ce que nous achetons. Une fois pour les ouvriers qui l'ont fabriqué, et une deuxième fois pour la banque. Ce système immoral et injustifiable nous oblige tous à courir après l'argent, à nous battre et à nous diviser, car il n'y a jamais assez d'argent pour tout le monde, puisqu'il s'en échappe toujours vers le sommet de la pyramide, vers les détenteurs et les créateurs de cette immense vente à la boule de neige nationale et mondiale. Nous sommes tous victimes de ce Monopoly truqué. Nous sommes tous victimes d'un système qui repose sur une règle du jeu malhonnête. Indignez-vous !

              297 mots  -  1450 caractères (espaces non compris)

...

 

L'austérité n'est pas une fatalité !

On nous répète qu'il faut absolument couper dans les dépenses pour diminuer la dette. Mais vous êtes-vous déjà demandé POURQUOI nous sommes endettés ? Aujourd'hui, les particuliers, les entreprises, les états, le monde entier est endetté ! C'est absurde, illogique, injustifiable... UNE personne, UN pays peut manquer d'argent, mais que l’économie entière de la planète, que tous les pays manquent d'argent, et que pour cette seule raison, tous les pays soient obligés de se serrer la ceinture, c'est absurde ! Le problème : Il n'y a pas assez d'argent en circulation ! Mais... pourquoi ? C'est parce que nous vivons dans un système où l'argent nouveau est créé seulement quand quelqu'un fait un emprunt. (Pas d'emprunt = pas de monnaie !) A ce jour, 97% de la monnaie en circulation est de la dette ! Quasiment toute la monnaie est de la dette ! Extraits du livret "La monnaie et nous", édité par la Banque de France :

- "La banque augmente par le crédit le montant des dépôts et crée de la monnaie... La banque inscrit le montant du crédit au compte de l’entreprise : la banque a créé de la monnaie." (p 11)

- "L’argent créé par le banquier prêteur se retrouve en dépôt dans d’autres établissements bancaires." (p15)

- "Le crédit fait apparaître sur un compte une somme qui n’existait pas auparavant." (p 29)

La solution : Pour alimenter l'économie et assurer tous les besoins d'échanges de la société, nous avons besoin d'une nouvelle source de monnaie qui soit régulière, équitable, et libre de dette.

          264 mots  -  1279 caractères (espaces non compris)

...

 

Pauvreté, dette, inégalités... Tout est une histoire d'argent !

Les bonus des banquiers, ce n'est rien ! Le pire, c'est la banque elle-même... Savez-vous d'où vient l'argent ? La quasi totalité de la monnaie que nous utilisons n'est pas créée par le gouvernement, mais par les banques privées, sous la forme des prêts qu'elles créent à partir de rien ! Extraits du livret "La monnaie et nous", édité par la Banque de France :

- "La banque augmente par le crédit le montant des dépôts et crée de la monnaie... La banque inscrit le montant du crédit au compte de l’entreprise : la banque a créé de la monnaie." (p 11)

- "L’argent créé par le banquier prêteur se retrouve en dépôt dans d’autres établissements bancaires." (p15)

- "Le crédit fait apparaître sur un compte une somme qui n’existait pas auparavant." (p 29)

Si vous imprimez de la "fausse" monnaie chez vous, vous allez directement en prison, et pour des années. Et pourtant, c'est ce que font les banques qui créent la "vraie" monnaie, c'est légal... et particulièrement lucratif ! Voulez-vous réduire la pauvreté, la dette et les inégalités, ralentir la destruction de l'environnement, rendre possible une société de partage et de contribution ? Alors il faut reprendre aux banques le pouvoir de créer l'argent, et répartir la monnaie dans toute la société de manière régulière, juste et équitable.

         229 mots  -  1131 caractères (espaces non compris)

...

 

Le gouvernement veut privatiser la monnaie !

Les retraites, la sécu, et maintenant la monnaie ! Le Ministère des Finances a annoncé son intention de privatiser la création monétaire. Il serait question de donner aux banques privées l'autorisation de créer de l'argent à partir de rien, juste en ajoutant des chiffres aux comptes en banques. Les gens ordinaires seront désormais obligés d'emprunter aux banques chaque centime qu'ils voudront utiliser pour leurs achats, générant ainsi un endettement infini et exponentiel. Les banques auront ainsi un pouvoir d'achat supérieur à l'Etat lui-même, et pourront à volonté contrôler ou détruire l'économie du pays… Si vous trouvez cela incroyable, c'est parce que c'est vrai. C'est un fait accompli. Le pouvoir de créer la monnaie est déjà privatisé. Aujourd'hui, en France et dans la plupart des pays du monde, la quasi-totalité de la monnaie en circulation est créée par le secteur bancaire privé. C'est étonnant, mais c'est ainsi. Lisez plutôt ces extraits du livret "La monnaie et nous", édité par la Banque de France :

- "L’argent créé par le banquier prêteur se retrouve en dépôt dans d’autres établissements bancaires." (p15)

- "Le crédit fait apparaître sur un compte une somme qui n’existait pas auparavant." (p 29)

La presque totalité de la monnaie que nous utilisons chaque jour est créée par les banques sous la forme des crédits qu'elles émettent et qui deviennent de la monnaie. Cette monnaie est donc soumise à un intérêt constant qui remonte en permanence vers le système bancaire. Ce système est la cause principale de la dette, du chaos économique, de la pauvreté et de la destruction de l'environnement. Mais nous pouvons le changer. Il suffit de comprendre que la création monétaire a été privatisée, et qu'elle est contrôlé par des intérêts financiers soumis à une seule loi : celle du profit. Sortir de la crise, c'est possible. Eradiquer la pauvreté, c'est possible. Empêcher la destruction de l'économie par ce système absurde, c'est possible.

      1278 mots  -  6630 caractères (espaces non compris)

...

 

Pour une monnaie sans dette


         Le peuple travaille et met toute sa production sur la place publique pour l’échanger contre de la monnaie. Il est logique qu’une démarche symétrique soit faite qui consiste à mettre de la monnaie sur la place publique pour l’échanger contre la production. Cette opération qui s’appelle l’émission monétaire est du ressort de la Banque de France. Mais voilà, la banque de France ne fait pas son travail et cette émission a été abandonnée aux banques privées auprès desquelles nous empruntons l’argent qui servira à payer notre travail ! Nous sommes victimes de la plus gigantesque escroquerie jamais inscrite dans l’histoire de l’humanité. Elle est à l’origine de la dette publique de 1700 milliards d’euros plus une dette de 750 milliards due à l’emprunt auprès des banques de toute la masse monétaire, soit une dette globale de 2450 milliards. Nous pouvons y ajouter le coût de la dégradation de la conjoncture économique, difficile à chiffrer mais considérable.

         Lorsque nous produisons plus nous avons droit à un accroissement monétaire sans nous endetter. Aujourd’hui nous devons nous endetter pour maintenir seulement la stabilité de la masse monétaire.

         Exigeons le rejet par nos élus de ce système monétaire inique. Nous voulons une monnaie sans dette.

 

   206 mots  -  1080 caractères (espaces non compris)

...



14/06/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 161 autres membres