Fraternité Citoyenne

APPEL à S'UNIR & à S'ORGANISER

GJs arc de triomphe.jpg

 

 

APPEL à S'UNIR & à S'ORGANISER

PARTI DU PEUPLE SOUVERAIN – PPS*

Organisation d'une primaire des souverainistes

 

Vous en avez assez :

 

  • de vous résigner et d'entendre : on ne peut rien faire, les hommes politiques sont corrompus et vendus !

 

  • de dire : on ne vit pas en démocratie et… de ne pas vous impliquer en politique !

 

Vous n'avez pas du tout envie de voter pour le successeur de Macron et vous n'avez pas vraiment envie de voter pour Mélenchon, Le Pen, Zemmour ou tout autre candidat mis en avant par les médias dominants qui sont au service du pouvoir financier, mais vous avez plutôt envie de voter pour un candidat issu du peuple et au service du peuple.

 

Vous voulez :

 

  • une république réellement démocratique : qui remettra les citoyens au cœur des réflexions et des décisions par la mise en place de Référenda d'Initiative Citoyenne (RIC) pour toutes les questions d'importances ;

 

  • une république souveraine dans le sens où elle s'oppose au projet mondialiste de l'oligarchie financière internationale qui veut détruire les nations ;

 

  • un projet politique qui propose de restaurer le "bien commun" et qui soit fondamentalement alternatif au projet néolibéral qui est lui productiviste, prédateur, inique et destructeur de l'environnement.

 

Vous pensez qu'il faudra organiser une primaire pour départager et choisir entre d'éventuels prétendants à l'élection présidentielle qui pourraient représenter vos aspirations politiques (par exemple : Lassalle, Asselineau, Philippot, Boutry, Kuzmanovic, etc.) afin d'avoir, finalement, un candidat qui aura une chance de gagner en 2027 et non pas d'avoir au 1er tour un ou plusieurs candidats qui fera ou feront 1% !

 

Alors, vous pouvez :

 

 

 

  • envoyer un courriel au secrétariat temporaire du PPS► 24lascaux@protonmail.com avec vos prénom, nom et n° du département afin de vous mettre en relation avec les citoyens de votre département et de vous tenir au courant de l'organisation de l'AGC (voir ci-dessous) ;

 

  • tenir un bureau de vote pour la primaire ;

 

 

Pour toute question, n'hésitez pas à contacter les secrétaires temporaires du PPS► 07 68 54 92 33 / 06 98 22 15 15 / 06 31 74 75 95 / 06 13 29 52 13 / 07 83 22 51 02 / 06 78 10 63 57.

 

*nom provisoire jusqu'au choix définitif qui sera adopté lors de l'AGC pour enregistrement à la cnccfp

***

 

et sur Agoravox l'article complet (+ de 3600 visites) :

Organisation d’une primaire des souverainistes

► agoravox.fr/tribune-libre/article/organisation-d-une-primaire-des-252559  

 

***

 

 

Le 18 décembre 2023 

 

Bonjour, bonsoir,

Nous sommes (une centaine) des citoyens ordinaires qui souhaitons nous engager en politique. Nous sommes sur une ligne politique souverainiste, sociale et antimondialisation libérale et nous souhaitons créer un parti politique au sens de la loi n° 88-227 du 11/03/1988.

Nous croyons que l'avenir politique de la France passe par la création d'un grand parti vraiment populaire en totale rupture avec le fléau de la mondialisation libérale et atlantiste.

 

La première étape est d'établir un texte fédérateur. Nous proposons en 3 points, celui-ci :

 

« Nous sommes pour :

  • une république réellement démocratique : qui remettra les citoyens au cœur des réflexions et des décisions par la mise en place de Référenda d'Initiative Citoyenne (RIC) pour toutes les questions d'importances ;

  • une république souveraine dans le sens où elle s'oppose au projet mondialiste de l'oligarchie financière internationale qui veut détruire les nations ;

  • un projet politique qui propose de restaurer le "bien commun" et le "vivre ensemble" : il sera fondamentalement alternatif au projet néolibéral qui est lui productiviste, prédateur, inique et destructeur de l'environnement. »

 

Ce premier texte peut être amendé jusqu'à son approbation à la majorité de l'Assemblée Générale Constitutive – AGC – du Parti du Peuple Souverain – PPS (nom provisoire jusqu'au choix du nom qui sera adopté lors de cette AGC) qui se tiendra prochainement.

 

D'autre part, nous défendons ces 2 principes :

  • un parti horizontal dans sa sélection des candidats pour les législatives (désignés par la base des militants au niveau de la circonscription électorale) et

  • l'organisation d'une primaire pour trouver notre candidat à l'élection présidentielle (une vraie primaire, avec des milliers de bureaux de vote et des centaines de milliers de votants).

 

Les principaux avantages de créer cette organisation et cette primaire sont : 1/ que la base programmatique est suffisamment large afin de rassembler une majorité de citoyens contre les mondialistes et 2/ que ce n'est pas l'aventure, le parti, d'un homme mais un mouvement par la base des citoyens.

 

Forcément, le problème est de faire connaître cette initiative citoyenne au plus grand nombre de nos compatriotes. Nous vous remercions par avance de faire écho de cette initiative citoyenne et restons à votre disposition pour toutes questions.

Bien à vous.

Les signataires de l'APPEL

 

N'hésitez pas à contacter le secrétariat temporaire du PPS ► 05 53 51 26 20 / 07 68 54 92 33 ou tout signataire de l'APPEL qui vous a transmis ce message et à envoyer un courriel (prénom, nom et département) au secrétariat pour être invité à AGC ► 24lascaux@protonmail.com (n'oubliez pas de mentionner "signataire officiel" ou "soutien non public").

Groupe facebookfacebook.com/groups/peuplesouverain/ (4,0 K membres)

 

***

Le 28 novembre 2023

 

Chers compatriotes,

 

  Nous ne voyons pas d'autre solution pour notre camp que l'organisation d'une primaire. Une vraie primaire, avec des milliers de bureaux de vote et des centaines de milliers de votants (pour mémoire la primaire PS de 2011, c'est 9000 bureaux de vote, près de 2,7 millions de participants au premier tour et 2,9 millions au second).

 Pour organiser cette primaire, il faudra créer une organisation, et c'est pourquoi nous sollicitons tous les citoyens français, toutes les associations et groupes politiques qui sont sur une ligne politique souverainiste, sociale et antimondialisation libérale (notre camp !) afin de créer un parti politique (au sens de la loi n° 88-227 du 11/03/1988).

  Nous croyons que l'avenir politique de la France passe par la création d'un grand parti vraiment populaire en totale rupture avec le fléau de la mondialisation libérale et atlantiste.

 

  La première étape, c'est d'établir un texte fédérateur. Ce texte, qui devra évidemment être approuvé, par tous les candidats, sera, en quelque sorte, notre « ADN » commun. Il devra être court sur une ligne politique claire et un « arc » politique ou une surface électorale suffisamment large afin évidemment de rassembler le plus grand nombre de nos concitoyens (le principe étant de prendre autant des électeurs déçus par LFI–NUPES que par le RN !).

 

  La force de notre démarche par rapport à ces formations politiques sera évidemment la dynamique de la Primaire du Peuple Souverain - PPS (nom que l'on pourrait donner à cette primaire), un processus démocratique lancé par la base des citoyens.

 

 

  Nous proposons ce texte fédérateur :

 

« Nous, candidats à la Primaire du Peuple Souverain, défendons : 

  • une république réellement démocratique : qui remettra les citoyens au cœur des réflexions et des décisions par la mise en place de Référenda d'Initiative Citoyenne (RIC) pour toutes les questions d'importance ;

  • une république souveraine dans le sens où elle s'oppose au projet mondialiste de l'oligarchie financière internationale qui veut détruire les nations ;

  • un projet politique qui propose de restaurer le "bien commun" et le "vivre ensemble": il sera fondamentalement alternatif au projet néolibéral qui est lui productiviste, prédateur, inique et destructeur de l'environnement. » 

 

  Ces 3 phrases pourraient rassembler !? Qu'en pensez-vous ? Ce premier texte peut être amendé jusqu'à son approbation à la majorité de l'Assemblée Générale Constitutive – AGC – du Parti du Peuple Souverain – PPS (nom provisoire jusqu'au choix du nom qui sera adopté lors de cette AGC) qui se tiendra prochainement.

 

 

Pour cette primaire, nous suggérons ces règles : 

  • une pré-sélection par proposition (parrainage) des citoyens ;

  • les 12 candidats les plus proposés pourront se présenter au 1er tour et un 2e tour avec les 2 premiers ;

  • cette primaire devra se dérouler au moins 6 mois avant le 1er tour officiel (octobre 2026).

  • Les perdants de la primaire s'engagent à soutenir le gagnant et

  • si le gagnant gagne l'élection présidentielle, il s'engage (dans le cas ou notre camp est majoritaire à l'Assemblée Nationale) à prendre les perdants dans son gouvernement.

 

Les avantages de cette primaire sont : 

  • que la dynamique d'une primaire rassemble plus largement que de se rassembler directement derrière un candidat ;

  • pour le candidat, d'apparaître comme quelqu'un qui respecte fondamentalement un processus démocratique, et non pas comme un arrogant qui se prend pour le sauveur de la nation.

 

  Les personnalités de notre camp qui ne se présenteront pas à cette primaire perdront toute légitimité ; de plus, comment un candidat de notre camp pourra convaincre qu'il peut gagner l'élection officielle s'il ne veut pas prendre le risque de perdre une primaire !? Bien évidemment, le programme de ce futur parti ne se résumera pas à ces 3 phrases. L'intérêt de ces 3 points est de rassembler le plus largement possible pour qu'ensuite les différents candidats à la primaire puissent présenter leurs spécificités programmatiques respectives. Du coup, les différents courants ou sensibilités, dans le cadre de ces 3 points, seront représentés par les différents candidats. Ces différents courants seront obligés de soutenir le gagnant de la primaire, c.a.d., le représentant du courant majoritaire. La force d'une primaire, c'est donc de rassembler des personnes – des courants politiques – qui ne sont pas forcément d'accord sur tout. 

 

Les avantages de créer cette organisation, ce parti, pour organiser cette primaire sont : 

  • que la base programmatique est suffisamment large (3 points) pour rassembler une majorité de citoyens contre les mondialistes ;

  • de créer une dynamique citoyenne – entre autre par l'idée d'une souveraineté des citoyens au niveau de la circonscription pour choisir leur candidat aux législatives ;

  • montrer aux électeurs de LFI-NUPES et du RN, ainsi qu'à tous les citoyens français, qu'il existe une initiative citoyenne vraiment démocratique : l'organisation d'une primaire et le processus citoyen décrit ci-dessus (et dans l'appel ci-dessous) pour les législatives ;

  • que ce n'est pas l'aventure, le parti, d'un homme mais un mouvement par la base des citoyens.

 

Quoi qu'il en soit, il faudra créer un parti pour présenter des candidats aux élections législatives. Finalement, les élections présidentielle et législatives ne sont qu'une seule campagne jumelée. Merci de votre attention, dans l'attente de votre réaction nous continuons à faire connaître l'idée de cette primaire. Pour rejoindre les signataires de l'APPEL ou être tenu au courant de la suite de cette initiative, n'hésitez pas à contacter le secrétariat temporaire – 24lascaux@protonmail.com – ou tout signataire de l'APPEL.

 

Signé par les 65 citoyens signataires de l'APPELfraternitecitoyenne.blog4ever.com/appel (appel – ci-dessous – qui formule un peu différemment cette idée de création d'un parti pour organiser une primaire pour le camp des souverainistes)

 

Secrétariat temporaire du PPS (Primaire du Peuple Souverain – Parti du Peuple Souverain)

05 53 51 26 20 / 24lascaux@protonmail.com / 07 68 54 92 33

 

Message à faire circuler sans modération

 

***

 

 

APPEL pour Créer un mouvement citoyen pour éliminer l’oligarchie financière 

sur une ligne politique souverainiste, sociale et antimondialisation libérale

 

***

 

  Nous sommes des citoyens ordinaires qui souhaitons nous engager en politique et nous sollicitons tous les citoyens français, toutes les associations et groupes politiques qui sont sur une ligne politique souverainiste, sociale et antimondialisation libérale afin de co-créer un parti politique (au sens de la loi n° 88-227 du 11/03/1988).

  Nous croyons que l'avenir politique de la France passe par la création d'un grand parti vraiment populaire en totale rupture avec le fléau de la mondialisation, libérale pour les multinationales et les banques, mais contraignante pour les populations.

 

  En matière de programme, un parti avec un projet politique réellement démocratique, pour remettre les citoyens au cœur des réflexions et des décisions par la mise en place de référendums d'Initiative Citoyenne (RIC) pour toutes les questions d'importance.

 Un parti souverainiste – dans le sens qu'il s'oppose au projet mondialiste de cette oligarchie financière internationale qui veut détruire les nations ; un parti qui prévoit de rendre à la France son autodétermination vis-à-vis de ses tutelles actuelles dont l’Union Européenne et autres grands organismes supranationaux, le contrôle de son commerce extérieur, ainsi que l’usage plein et entier de sa propre monnaie – cela afin d'être à même de répondre aux exigences sociales et salariales légitimes de la population avec un projet de société radicalement alternatif à l’ultraproductivisme actuel, prédateur de l’humain et destructeur de l’environnement.

 

  En matière d'organisation interne pour la sélection de ses candidats, un parti qui soit fondamentalement démocratique dans son fonctionnement avec des candidats aux législatives désignés par la base des militants au niveau de la circonscription électorale et une primaire pour la présidentielle.

   Les règles de cette Primaire du Peuple Souverain (nom que l'on pourrait donner à cette primaire) devraient ressembler à ceci : une pré-sélection par proposition (parrainage) des citoyens ; les 12 candidats les plus proposés pourront se présenter au 1er tour et un 2e tour avec les 2 premiers. Cette primaire devra se dérouler au moins 6 mois avant le 1er tour officiel.

 

  Pour résumer, un mouvement citoyen qui soit fondamentalement démocratique dans son fonctionnement et qui désigne notre véritable adversaire : les actionnaires des multinationales et les grands banquiers. Notre objectif est de présenter des candidats aux élections législatives et présidentielle de 2027 et ce mouvement à vocation à s'instaurer dans la durée.

***

Signataires: Marlène ABAT (66), Aurélien ABDELKADER (24), Maurice AEPLY décédé (83), Alexandre ARMEN (31), Alain AUVÉ (24), Simon BEAUCHESNE (37), Yann BERTON (39), Jean-Daniel BIANCO (06), Philippe BOU-LHOTELAIN (07), Alain BOUYER (85), Jean-Luc CADIOT (33), Thibault CARLINI (35), Noëlle CASSAGNE (31), Marc CHABRAND (13), Bruno COMPER (25), Marie-José CULLET (83), Gilles DAMASE (75), Alain DAVID (56), Daniel DELARASSE (24), Patrick DESBANCS (16), Carmelo DI BARTOLO (49), Marlène DIDIER (91), Olivier DORMOY (24), Youcef DRAIDJ (94), Claudie DUQUESNE-PINELLI (83), Vivien DURAND (48), Jean DURIER-LE ROUX (38), Marie-Pierre ESKENAZI (03), Sylvie FAURIE (23), Gaël FRECHET (13), Pierre FOUCHER (24), Violette FRANÇOIS (85), Dominique FRUH (06), Michel GALIAY (33), Dominique GARRET (01), Fabrice GARROT (24), Sophie GOUA (83), William GOURLAIN (60), Dominique GOUTARD (72), Olivier HEMERY (24), Marc HENRIC (66), Alexis HORTOBAGYI (19), Luc JACOB (22), Camille JAURÉGUIBERRY (87), Marc JUTIER (24), Gwladys KLOCKENBRING (71), Philippe KUHN (68), Pascal LAGUNA (24), Joël LAMAND (59), Igor LAMY (26), Francis LEMORT (62), Monique LOUICELLIER (58), Laurent LUCIDO (24), Christophe MAGNAUDEIX (19), Isabelle MALLET (62), Pierangelo MARGONELLI (80), Frédéric MATHIEU (88), Olivier MAUBON (43), Karim MÉTIVIER (58), Bruno MICHEL (76), Jean-François MILLEPIED (22), Philippe MOURIER (24), Nicolas NEFF (14), Françoise ORIOT (44), Franck PERROT (26), Jean-Francis PERROT (24), Thibaut PONSOLLE (65), Hervé PRATS (24), Christophe PREVOST (30), Emmanuel PUYJALON (19), Christian  REIG (06), Christine RENAUD (94), François RISSET (24), Fabien ROBERT (42), Pascal ROCHE (83), François ROULEAU (66), Thierry SALADIN (82), Nadine SANTI (86), Pierre SARRAMAGNAN-SOUCHIER (DE), Bertrand SCHOLLER (75), Michel SCHWAB (88), Fabrice SOLLIER (69), David TAPON (86), Sophie TARREGA (38), Jean-Jacques THIBAUT (24), Jean-Pierre VIEVILLE (30), Patrick VILLEROUX (83), Cécilia VINSON (26).

 

Liste des signataires mise à jour régulièrement – dernière mise à jour le 13 avril 2024

 

 

Voulez-vous être signataire de ce texte, le faire connaître à nos concitoyens et contribuer à créer ce parti (*1)Pour être membre du « Parti du peuple souverain » (*2) , il faudra juste être signataire de ce texte. Ce texte dans sa version définitive sera arrêté et adopté lors de l'AGC. Le texte ci-dessous est le remaniement et la synthèse des versions 1 et 2. Merci de transmettre votre signature – prénom, nom et département sous ce format : Prénom NOM (75) – au secrétariat temporaire ► 24lascaux@protonmail.com /  Si vous voulez soutenir cette démarche et être tenu au courant de la création de ce parti, mais ne voulez pas apparaître publiquement, envoyez un courriel (Prénom, Nom, département) avec la mention "soutien non public".

 

 

(*1) pour l'instant, ce mouvement citoyen, ce futur parti, c'est :

 

(*2) Parti du peuple souverain – PPS est la dénomination temporaire de ce futur parti avant un vote qui aura lieu lors de l'AGC afin de choisir le nom retenu pour l'enregistrement à la cnccfp. Plusieurs noms de ce futur parti ont déjà été proposés: Rassemblement du peuple souverain – RPS ; Coalition citoyenne pour la souveraineté du peuple – CCSP ; Union pour un peuple souverain – UPS ; le Parti du Peuple - PP.

 

 

À la question : Pourquoi ne pas simplement rejoindre l'UPR ou Les Patriotes ou des autres micro-partis qui défendent les mêmes valeurs ?

 

La réponse : Tout simplement parce que dans ces partis il n'y a pas de primaire pour la présidentielle de prévu ! Et donc Asselineau, Philippot, Kuzmanovic, Cheminade, etc. vont essayer de se présenter et ils n'y arriveront pas ou feront 1% !! Voilà pourquoi il faut la création d'un parti de citoyens non connus, de citoyens "lambda" qui forcent ces egos à se plier à une primaire populaire ! Cette histoire de primaire est vraiment au coeur du problème. D'autre part, il nous a semblé extrêmement important que les citoyens choisissent leur candidat au niveau de la circonscription électorale pour les législatives (comme ce n'est pas le cas dans la majorité des partis existants !). Quoi qu'il en soit, les campagnes pour l'élection présidentielle et les élections législatives sont une seule et même campagne électorale, une campagne jumelée.



19/05/2023
29 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 247 autres membres